Mme Adam

La passion de la transmission et surtout de la valorisation de chaque participant que je rencontre, que ce soit en tant que médiatrice culturelle, animatrice, conceptrice de projet d’art thérapie ou dans le cadre de mes fonctions d’enseignante est identique.

Je conçois nos rencontres pédagogiques comme la possibilité d’amener chaque apprenant à se découvrir, à prendre confiance dans sa capacité d’apprendre et surtout à agir en tant que citoyen.

La connaissance doit l’outiller pour s’inscrire dans la société en tant que citoyen autonome, critique et responsable. Les rencontres se déroulent avec un regard tourné vers l’extérieur, basées sur une pédagogie par projet, et avec un maximum de contacts concrets avec la société. Invités en classe, rencontres sur les terrains, échanges via des vidéo-conférences ponctuent et surtout donnent du sens à leurs acquis. Au maximum, j’essaye de leur montrer qu’il n’y a pas qu’un seul avis, et qu’ils sont aptes à se nourrir d’avis contradictoires afin de créer leurs propres opinions et d’argumenter lors d’échanges. Il y a ainsi au minimum une finalité par an, valorisant leurs acquis, généralement une présentation publique et régulièrement filmée par la tv locale (comme par exemple: https://www.telesambre.be/le-college-des-etoiles-de-charleroi-defend-les-droits-de-lenfant).

Mme Chaliasos

Je suis belge d’origine grecque.

Je suis née à Charleroi depuis plus d’un demi-siècle.  

Je suis maman de deux grandes filles de 25 et 22 ans.

J’aime découvrir le monde à travers les livres, les voyages, la musique et les personnes. Je garde un esprit positif même dans les situations difficiles.

J’ai grandi dans un environnement multiculturel : grec, turc, italien, espagnol et belge. Très petite, j’ai eu la chance de rentrer chez mes voisins pour gouter des spécialités culinaires variées et écouter des musiques étrangères. Dès mon plus jeune âge et grâce à cet environnement, j’ai connu la différence, l’hospitalité, le partage et la bienveillance. Les langues et les coutumes n’étaient pas une barrière.

Aucun de mes parents ne savait ni lire ni écrire le français et pourtant, j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur biochimiste en 1991 et mon diplôme d’aptitude pédagogique en 1993 (en mathématiques et en sciences). Je reste convaincue que la réussite scolaire dépend de l’environnement mais aussi du caractère de chacun.  Je n’ai jamais eu droit à des cours privés pour combler mes lacunes. Je n’ai pas toujours eu facile et pourtant, j’ai atteint mes objectifs. Le courage, la persévérance, la volonté, le respect, l’organisation et le travail sont les secrets de ma réussite scolaire. Parfois, il a fallu mordre sur ma chique mais j’ai appris à accepter et demander de l’aide quand c’était nécessaire.

J’ai plus de vingt années d’expérience professionnelle. J’ai travaillé dix ans dans le domaine privé (analyste chimiste et responsable analyste de laboratoire) et c’est ma treizième année dans l’enseignement (professionnel, technique et général). Aussi, j’ai donné cours de sciences, d’histoire et de géographie en immersion anglais de 2005 à 2011. Toutes ces expériences m’ont fait grandir et m’ont ouvert l’esprit.

J’ai commencé au Collège des Etoiles en 2016. Chaque jour, je suis heureuse de rencontrer mes collègues et mes élèves. Ils me donnent le sourire et l’énergie pour travailler. J’enseigne les sciences dans le degré inférieur (première, deuxième et troisième). Je donne huit cours différents et je construis mes cours moi-même en utilisant différents manuels et en ayant accepté les cours d’anciens collègues (Athénée de Florennes 2005). Ma façon de construire mes cours me permet d’enseigner avec assurance.  Je prends un très grand plaisir à transmettre mes connaissances de manière interactive.

Enseigner n’est pas mon seul objectif quand je me lève le matin. Je travaille beaucoup sur l’attitude, la concentration, la motivation et la participation de chacun pour les conscientiser, les responsabiliser. J’accompagne chaque élève vers l’autonomie et je le prépare à son avenir. C’est une responsabilité que je prends à cœur même si ce n’est pas de tout repos avec les adolescents.